Comment devenir sage-femme ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que c’est que d’être sage-femme ? Qui est-elle ? Quel est son rôle et ses tâches ? En plus, si vous envisagez de travailler comme sage-femme, vous probablement vous demandez comment la devenir. Quelle formation est nécessaire pour devenir sage-femme ? Combien d’argent pouvez-vous gagner dans ce poste ? On a préparé l’article pour vous qui contient les réponses à toutes vos questions et à beaucoup d’autres. Consultez-le pour en savoir plus sur la profession d’une sage-femme.

Vous pouvez également lire sur notre blog :

Qui est sage-femme ?

En général, une sage-femme est une personne qui aide les femmes à accoucher. Elle a pour mission d’assurer le bien-être d’une mère et de son enfant, avant, pendant et après l’accouchement.

Avant l’accouchement, la sage-femme est à l’écoute des futures mères. Elle suit les grossesses normales et dépiste les problèmes pendant la grossesse.

Au moment de l’accouchement, après avoir rassuré la future mère, la sage-femme pratique les accouchements « normaux ». Elle a la responsabilité du déroulement de l’accouchement, depuis le diagnostic de début de travail jusqu’à la délivrance.

Après l’accouchement, la sage-femme réalise les examens du nouveau-né pour s’assurer qu’il est en bonne santé. Elle conseille la mère sur l’allaitement, l’hygiène du bébé, etc. Elle est aussi habilitée à réaliser l’accueil des prématurés (y compris leur réanimation), après avoir appelé le pédiatre. La sage-femme peut aussi rendre visite à la mère quelques semaines plus tard pour s’assurer que tout se passe bien.

La sage-femme a beaucoup de missions et de responsabilités. Elle est une personne très importante pour les mères et les futures mères. Elle les aide et accompagne durant toute la période de leur grossesse et aussi quelques jours après l’accouchement. La sage-femme est un grand soutien pour les femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher.

Qualités et compétences nécessaires pour devenir sage-femme

Pour pouvoir exercer le métier de sage-femme, il faut posséder certaines compétences essentielles dans ce poste. C’est un métier très important et les femmes enceintes ne peuvent pas imaginer accoucher d’un enfant sans l’aide de sage-femmes. Elles sont d’un grand soutien et d’une grande aide pour ces femmes. Ainsi, une telle sage-femme doit posséder plusieurs qualités pour pouvoir occuper ce poste :

  • Connaissances poussées en gynécologie pour assurer le suivi quotidien avant et après l’accouchement ;
  • Résistance au stress ;
  • Résistance à la fatigue physique et psychique ;
  • Connaissances médico-psychologiques ;
  • Connaissances d’exercices relaxants et préparatoires à la naissance ;
  • Compétences en soins post-nataux au nouveau-né aussi bien qu’à la mère ;
  • Connaissances des gestes de réanimation sur les nouveaux-nés ou les prématurés ;
  • Conseil sur l’allaitement, le biberon, hygiène enfantine, etc.

En plus, il y a les qualités qui sont indispensables pour être une sage-femme efficace :

  • Rigueur
  • Réactivité
  • Attention
  • Psychologie
  • Douceur
  • Disponibilité
  • Diplomatie, etc.

Quelle formation pour devenir sage-femme ?

Pour devenir et exercer le métier de sage-femme, un Diplôme d’État est obligatoire. Il est délivré après cinq années d’études. Auparavant, un baccalauréat scientifique était conseillé. Mais avec la réforme de 2021, on vous recommande tout de même de choisir des matières majoritairement scientifiques comme les mathématiques et les Sciences de la Vie et de la Terre.

La formation se déroulera ensuite en deux temps avec une première année à l’université. Depuis la disparition de la PACES, vous avez le choix entre une année de Licence Option Santé (L.AS) ou un Parcours Spécifique « Accès Santé » (PASS). Puis, vous pourrez entrer pour 4 ans dans une des 35 écoles de maïeutique agréées par le Ministère de la Santé, où vous alternerez entre théorie et pratique avec de nombreux stages.

De plus, depuis 2017, les infirmières et élèves-infirmiers qui souhaitent réaliser des études de sages-femmes peuvent bénéficier de passerelles pour intégrer une école de maïeutique directement en 2ᵉ ou 3ᵉ année.

Néanmoins, il n’est pas possible de devenir sage-femme sans passer par médecine. Il faut toujours faire les études qui préparent les futures sages-femmes à exercer ce métier. Cette profession exige beaucoup d’années d’études et c’est nécessaire de les terminer pour occuper le poste d’une sage-femme d’une manière efficace.

Une fois votre diplôme de sage-femme en poche, vous pouvez préparer un diplôme universitaire de spécialisation en psychopathologie du bébé, pédiatrie de maternité, gynécologie préventive et contraceptive, etc.

Des stages sont nécessaires pour comprendre ce métier et avoir une première expérience professionnelle.

Quel est le salaire d’une sage-femme ?

Demandez-vous combien d’argent gagne la sage-femme ? La fonctionnaire sage-femme en début de carrière gagnera environ 1600 € brut par mois(+ primes diverses) et pourra atteindre entre 2700 et 2800 € de salaire en fin de carrière. En ce qui concerne une sage-femme libérale, elle gagnera 2300 € en moyenne par mois.

À partir du 1er janvier 2022, les sages-femmes travaillant à l’hôpital recevront une prime de 100 € net et une hausse de salaire d’environ 100 € brut par mois.

Lieu de travail

Si vous pensez que la sage-femme peut travailler seulement à l’hôpital, vous vous trompez. La sage-femme peut aussi exercer son métier dans une clinique privée. Certaines d’entre elles travaillent en tant que sage-femmes libérales, dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI) ou encore en centre de planification familiale. Dans ce dernier cas, leur rôle est notamment le conseil préventif et pédagogique.

Évolutions de carrière

Le champ de développement de la sage-femme est très large. Elles peuvent notamment accéder à des Diplômes Universitaires leur permettant d’élargir leurs compétences, par exemple : échographie, médecine fœtale, sexologie, psycho-périnatalité, etc.

Après avoir passé des concours ou après avoir complété la formation, les sage-femmes peuvent se reconvertir dans d’autres professions telles que puéricultrice, directrice de centre PMI ou d’une maison maternelle, ostéopathe et ainsi de suite. Les possibilités sont nombreuses. Tout dépend de vos envies et de ce qui vous intéresse.

En résumé, le métier de sage-femme est assez difficile et il faut beaucoup d’années d’études pour la devenir. Ce n’est pas une profession pour tout le monde parce que vous devez posséder certaines compétences telles que la résistance au stress, les connaissances en gynécologie, la douceur, l’empathie et ainsi de suite.

Cependant, si vous aimez aider les gens et vous aimez les enfants, le travail de sage-femme peut être idéal pour vous ! Et n’oubliez pas qu’il faut faire les études pour commencer à travailler dans le domaine de médecine. Inscrivez-vous aux études et fait tout ce qui sera nécessaire pour devenir sage-femme. Bonne chance !


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *