Quelles sont les possibilités d’emploi dans le secteur de l’électricité en France ?

Le secteur de l’électricité a une grande influence sur nos vies. Chaque jour nous utilisons l’électricité pour faire fonctionner tous les appareils électriques (ordinateur, TV, frigo…), chauffages, lumières ou même les voitures électriques. La consommation de l’électricité augmente de plus en plus parce qu’il existe un plus grand besoin d’alimentation électrique pour garantir le fonctionnement des appareils électriques. D’après les chiffres clés d’EDF « En France, la consommation d’électricité a triplé de 1973 à 2010. Depuis 2010, elle s’est stabilisée compte-tenu de certains facteurs de l’évolution économique tels que la modification du tissu industriel français ou les effets de la maîtrise de la consommation. Dans ce contexte, il faut distinguer la signification d’un grand producteur d’électricité en France – l’EDF, qui signifie Électricité de France. C’est l’un des deux principaux producteurs d’électricité qui produisent plus de 95% de l’énergie électrique en France. Le deuxième leader est Engie, connu aussi sous l’ancien nom GDF Suez. En plus, il y a d’autres acteurs du marché de l’électricité en France, par exemple : les gestionnaires de réseaux de transport, les distributeurs et les fournisseurs d’énergie. Cette chaîne montre qu’il y a plusieurs entreprises, spécialistes, techniciens et ingénieurs qui sont engagés dans ce travail, pour assurer le bon fonctionnement du secteur de l’électricité et… ton café instantané.

Le métier d’électricien – quelle est sa mission ?

L’électricien est une personne responsable de l’installation et la maintenance de systèmes électriques. Il fait aussi la réparation et l’entretien d’installations. Il est chargé de l’amélioration d’équipements électriques et de l’assurance des connexions aux appareils électriques. En plus, il installe aussi les systèmes de chauffages ou avertisseurs, les liaisons informatiques et tout le câblage grâce à la connaissance des plans et schémas techniques. Pour faire les installations électriques dans les maisons, usines ou endroits publiques, il doit posséder des outils nécessaires et des divers matériels. De plus, il doit connaître les règles de sécurité qui sont les plus fondamentales et sacrées pendant un travail. L’électricien peut travailler dans différents domaines liés avec l’informatique, les multimédia, les automatismes, les antennes, les alarmes ou les photovoltaïques. On distingue les spécialisations suivantes :
• L’électricien installateur
• L’électricien du bâtiment
• L’électricien industriel
• L’électricien d’équipement
• L’électricien monteur
• Le technicien en électroménager et multimédia
D’habitude, il est engagé par les entreprises de BTP, les secteurs industriels (par exemple l’industrie de l’automobile ou de l’agroalimentaire), mais aussi par les institutions du secteur privé ou publique (par exemple les hôpitaux).

Quelle est la formation pour devenir l’électricien ?

Il est possible d’exercer ce métier après le CAP en électricité, le BEP ou le bac professionnel. Après le CAP, on peut choisir des spécialisations dans lesquelles vous souhaitez développer. L’emploi dans les secteurs particuliers apporte divers bénéfices et salaires. Selon cidj.com, l’électricien du bâtiment gagne le S.M.I.C. au début. Le salaire moyen d’un professionnel s’élève à 2500 € brut par mois. Il existe aussi une possibilité de travailler à son compte et gagner plus d’argent. Avec de l’expérience, on peut obtenir une promotion et travailler sur un poste de chef d’équipe. À côté d’une formation solide, l’électricien doit avoir une dextérité manuelle, une précision aux mains, les capacités mathématiques et d’analyse. Toutes les connaissances dans le montage et les connaissances de base en électronique ou en mécanique générale sont prioritaires. En résumé, c’est un métier extrêmement important sans lequel le monde serait différent. Le café du matin, le travail sur l’ordinateur ou le journal télévisé du soir… ce ne serait pas possible sans l’électricité, sans le travail de l’électricien !


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *