Quels sont les services administratifs aux entreprises ?

Le secteur des services aux entreprises est un secteur qui regroupe des services différents : financiers, fiscaux et juridiques, informatiques, stratégiques, scientifiques, techniques et de propreté, administratifs et de soutien ou services RH etc. Selon les données de l’Insee de l’année 2014, les services aux entreprises emploient plus de 3 millions de personnes en France ! L’objectif principal est de fournir des services aux entreprises pour améliorer leur fonctionnement, renforcer la gestion stratégique, introduire des nouvelles solutions, augmenter la satisfaction des clients, apporter des bénéfices à l’entreprise ou résoudre la crise dans l’entreprise. Tous les services jouent un rôle important dans chaque entreprise ou organisation, parce qu’ils affectent le bon fonctionnement, le développement et l’efficacité de l’entreprise. C’est bien de faire attention aux services administratifs et de soutien aux entreprises qui sont liés avec un accueil, un équipement, une information, une sécurité, une propreté ou une logistique dans l’entreprise. Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses aux questions importantes au sujet des services administratifs et, plus précisément, des centres d’appels qui délivrent des informations aux clients, par téléphone. Les centres d’appels sont appelés aussi les call centers, selon une étude sur le marché des call centers en France et en Europe publiée par Easyphone.com, de l’année 2016 : « Il y a 3500 centre de contacts en France avec 264 000 employés ».

Les centres d’appels et le métier de téléconseiller – comment ça marche ?

Le service de téléconseil est très populaire est présent dans de nombreuses entreprises, institutions de l’assurance, banques etc. Pour garantir ce service il y a besoin de téléconseillers qui travaillent dans des centres d’appels. Le but du métier de téléconseiller est de répondre aux questions des clients, conseiller les clients et fournir des informations nécessaires. S’il travaille comme un télévendeur, il est chargé de démarcher les nouveaux clients ou de vendre un produit ou un service. D’habitude, un travail est similaire, il faut faire des milliers d’appels, en vérifiant l’identité du client et en répondant aux besoins du client. En plus, le téléconseiller doit fidéliser ses clients et faire tous les efforts possibles pour répondre aux attentes des clients ou assurer la croissance des ventes et des bénéfices. Cette relation, entre le téléconseiller et le client est une priorité et une base de chaque entreprise. La stabilité, la position et l’efficacité de l’entreprise dépend essentiellement du travail de téléconseiller. Le téléconseiller joue un rôle très important parce qu’il est responsable de la première relation avec un client, finalement « le client est roi » !

Comment devenir téléconseiller ?

Pour exercer ce métier, c’est bien d’avoir une formation de type commerce-vente de niveau bac+2 ou 3. Les compétences qui comptent dans cette profession, c’est une résistance au stress, un sens de l’argumentation, une patience, une concentration et un sens de l’écoute. En plus, pour bien maîtriser ce métier, il faut connaitre les techniques de vente et de conversation avec un client, en utilisant des astuces persuasives. Apres, il faut vraiment avoir une bonne oreille et une capacité à se concentrer, parce qu’on travaille tout le temps sur de « grands plateaux » avec un ordinateur et des écouteurs. Les conversations sont enregistrées, donc la politesse et la courtoisie sont essentiels. Dans ce métier, les heures de travail varient, parce qu’on choisit les meilleurs moments pour interviewer le client. En ce qui concerne le salaire, d’après le site cidj.com « Le salaire mensuel brut d’un téléconseiller débutant est généralement compris dans la fourchette S.M.I.C et 1 600 €. Des primes peuvent également se rajouter à ces chiffres ». Les primes qui sont attribués pour le niveau de travail et les résultats considérables des tâches exercées : une consultation pour le service à la clientèle et la résolution des problèmes.


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *