Comment chauffeur routier peut bénéficier du CFA ?

Qu’est-ce qu’est le CFA ? Qui peut bénéficier de cette retraite ? Quel est l’âge de départ pour un chauffeur routier ? A qui le CFA ne s’applique pas ? Vous trouverez tous les réponses ci-dessous.

Qu’est-ce qu’est le CFA ?


Le Congé de Fin d’Activité (CFA) est un dispositif qui permet aux chauffeurs routiers de cesser de manière anticipée leur travail avant obtenir l’âge de leur droit à la retraite. Autrement dit, c’est la retraite anticipée. Les chauffeurs qui peuvent prouver qu’ils ont travaillé dans cette industrie au moins 26 ans ont le droit de prendre sa retraite 5 ans avant l’âge légal (en France, il est fixé à 62 ans pour tous ces actifs qui sont nés après 1955).
Le Congé de Fin d’Activité a été mis en place le 28 mars 1997. Il a été introduit dans le cadre d’une volonté commune entre les partenaires sociaux et l’État.

Comment chauffeur routier peut bénéficier du CFA ?


Il y a quelques conditions qui doivent être remplies pour pouvoir bénéficier du CFA. Elles sont les suivantes :
• Il faut être âgé d’au minimum 57 ans et moins de 62 ans (l’âge de départ légal à la retraite) ;
• Il faut occuper un poste de conducteur, mais sur un véhicule de plus de 3,5 tonnes ;
• Il faut que l’employeur actuel de personne profitante de CFA la remplace par un nouveau conducteur ;
• Il faut prouver d’au moins 26 années de conduite.
Alors, le temps de travail du chauffeur routier doit être 26 ans au minimum.

Qui peut bénéficier du Congé de Fin d’Activité ?


CFA est un privilège pour les conducteurs routiers. Quand même, il y a différents types de chauffeurs et ceux qui peuvent profiter du CFA ce sont :
• les conducteurs d’un véhicule de plus de 3,5 tonnes dans une entreprise de transport routier de marchandises pour compte d’autrui ou de déménagement ;
• les convoyeurs de fonds et valeurs ;
• les conducteurs routiers de voyageurs.
Néanmoins, il faut souligner que tous les chauffeurs n’ont pas droit au CFA. A qui ce dispositif ne s’applique pas ? Voici la liste :
• les conducteurs à temps partiel ;
• les apprentis ;
• les conducteurs intérimaires ;
• les conducteurs en préretraite ;
• les conducteurs embauchés dans le cadre d’un contrat de professionnalisation à durée déterminée.

Le financement du CFA est assuré à la fois par une cotisation du salarié et de son employeur, mais aussi par une subvention de l’État.

Jusqu’à la retraite effective, les chauffeurs qui profitent du Congé de Fin d’Activité perçoivent une indemnisation égale à 75 % du salaire brut moyen revalorisé de la dernière année.
Depuis lancement de CFA, presque 35 000 de salariés en ont profité.

Quel est le montant de la prestation ?


Le taux de l’allocation appliqué au salaire annuel brut moyen, perçu au cours des 12 derniers mois précédant la date de dépôt de dossier et plafonné à un plafond annuel de la Sécurité sociale, est désormais égal à :
• 70 % pour les assurés dont le 1er jour de prise en charge par le régime est antérieur au cinquante-huitième anniversaire ;
• 75 % pour les assurés dont le 1er jour de prise en charge par le régime est postérieur au cinquante-huitième anniversaire et antérieur au soixantième anniversaire ;
• 80 % pour les assurés dont le 1er jour de prise en charge par le régime est postérieur au soixantième anniversaire.
Le CFA est une solution parfaite pour les chauffeurs qui ont exercé leur métier pendant plusieurs années. Ils peuvent décider s’ils veulent bénéficier du Congé de Fin d’Activité ou pas et, ainsi, travailler toujours en tant que chauffeur routier jusqu’à la retraite effective.


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *