Citroën, Peugeot, Renault… Comment fonctionne l’industrie automobile en France ?

Comme on le sait, la France est célèbre pour sa production automobile au niveau le plus élevé dans le monde. Les marques de voitures françaises comme : Citroën, Peugeot, Renault ou Bugatti sont connues partout et jouissent d’une bonne réputation. L’industrie automobile dans l’Hexagone se développe depuis des siècles, pourtant le XXème siècle a été marqué par la forte croissance industrielle. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques, la France se classe cinquième quant au nombre de voitures fabriquées dans l’Union européenne. Il y a plus de 400 groupes automobiles qui produisent des véhicules, des moteurs, des accessoires automobiles, des carrosseries et des remorques, en générant des profits chaque année. L’économie nationale compte beaucoup de revenus de ce secteur, mais il y a aussi de nombreux effets bénéfiques pour les Français sous les aspects de la création d’emplois. Á vrai dire, parmi les marques mondiales, on peut trouver des milliards d’automobiles françaises qui sont en circulation. Et quelles sont ces caractéristiques de l’industrie automobile française qui est en pleine croissance?

La qualité et la durabilité – une véritable marque française

En France, une activité de production automobile est élevée. Les usines françaises ont une grande efficacité, parce que on fabrique plus de 1,5 million de voitures chaque année. Les grandes usines qui du secteur automobile qui présentent la meilleure efficacité, ce sont les usines PSA Peugeot Citroën de Sochaux, Rennes, Poissy, les usines Renault à Sandouville, Dieppe, Maubeuge, de Flins et l’usine Bugatti à Molsheim. En plus, selon les dernières données de l’Observatoire de la branche des services de l’automobile ce secteur emploie des plus de 300 000 de personnes. On peut dire que l’emploi dans le secteur automobile est en hausse depuis 5 ans. La distribution est focalisée principalement sur les marchés étrangers, donc le commerce extérieur possède une grande signification. Les pays européens sont aussi un important marché de ventes pour les voitures françaises, aussi les États-Unis et l’Asie. Il faut dire qu’actuellement le marché automobile change rapidement et introduit les nouveautés et modifications, par exemple la nouvelle génération de voitures électriques. Depuis l’an dernier, le marché des voitures électriques se développe et offre les nouveaux modèles comme : la Renault Zoé, les Peugeot e-208 et e-2008, la Renault Twingo ZE, les Citroën Ami et Citroën ë-C4. La production de ces voitures repose sur l’innovation et la modernisation, alors le marché automobile évolue et attire de nouveaux clients. Le secteur automobile en France a un grand potentiel pour devenir encore mieux et répondre efficacement aux attentes des clients qui apprécient la qualité et la durabilité dans une version moderne.

La production pendant la crise économique due à la pandémie de COVID-19

Depuis le début de l’épidémie, la production automobile a rencontré des problèmes qui étaient causés par les difficultés dans les usines, les retards en raison de l’externalisation et une grande baisse des ventes. Les premiers mois en 2020 ont été marqués par une baisse de la production environ 20-40%. Selon les experts la vente de nouvelles voitures en Europe a baissé de 50%. C’était une perte aussi pour les autres constructeurs de voitures dans le monde entier, entre autres : Toyota, Volkswagen, Hyundai-Kia, General Motors, Honda et Ford. Le gouvernement français a consacré 300 millions d’euros pour les entreprises des secteurs de l’automobile et de l’aéronautique. Ce soutien permet d’effectuer la persistance et la modernisation déjà 110 entreprises des secteurs au-dessous. Á ce moment, l’industrie automobile rentre à son rythme qui fonctionnait avant la crise du coronavirus. La société cherche des solutions d’améliorer la sécurité pendant la pandémie et évite les moyens de transport public, donc c’est un bon moment pour acheter une voiture. Tous les producteurs et les distributeurs doivent fonctionner rapidement et prendre des décisions plus efficacement pour maintenir une balance sur le marché automobile même en France.


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *