Que faire après le licenciement économique ?

Il existe plusieurs motifs de licenciement, l’un d’eux est le motif économique. Le licenciement économique est un licenciement effectué par un employeur ou une entreprise pour des raisons économiques, alors c’est souvent lié aux difficultés économiques dans l’entreprise, mutations technologiques, restructuration d’entreprise ou cessation d’activité. À ce sujet, il convient de noter que le licenciement n’est pas lié directement à la personne du salarié, c’est-à-dire le licenciement n’est pas sa faute. Pourtant, c’est le travailleur qui doit lutter contre le chômage après un licenciement économique, alors à quoi faire attention et comment y faire face ?
Il faut savoir que l’employeur a une obligation de reclassement à respecter. Cela signifie que cotre employeur doit faire tous les efforts pour vous proposer un emploi au moins équivalent dans l’entreprise ou le groupe. Un licencié peut recevoir une indemnité qui lui assure une certaine protection. De plus, il peut recevoir une allocation chômage, après s’être inscrit comme chômeur et demandeur d’emploi. Dans ce cas, ce qui compte est son ancien salaire, âge et ancienneté. En outre, il existe la possibilité de bénéficier du contrat de sécurisation professionnelle ou d’un congé de reclassement. Le contrat de sécurisation professionnelle, c’est une solution qui touche les salariés dans les entreprises de moins de 1000 salariés. Le but est d’organiser un retour à l’emploi. Cela comprend les moyens et mesures d’accompagnement, aussi une indemnité spécifique. Ce contrat dure 12 mois et offre une protection aux chômeurs, mais par conséquent le salarié ne reçoit pas l’indemnité compensatrice de préavis. Dans le cas de congé de reclassement, il est proposé aux salariés d’une entreprise d’au moins 1 000 salariés. C’est une période d’aide au reclassement professionnel​. Plus de détails ? Vérifiez – service-public.fr !


Par quoi commencer sa recherche d’emploi ?


Si vous avez perdu votre travail, ce n’est pas le temps de regretter ou rester les bras croisés. Maintenant c’est votre tour ! Malgré des circonstances défavorables, il faut orienter nos pensées, actions et attitudes vers l’objectif, qui est un nouveau travail. Une détermination malgré les échecs et des décisions courageuses, ce sont les principales priorités – au tout début. Alors, que faire après un licenciement économique ? 5 choses à faire pour vous !


1. Fixer des objectifs professionnels

Fixer et définir des objectifs de carrière – c’est une priorité. Vos objectifs doivent être multiples, réalisables, ambitieux et variés, mais liés avec vos préférences, prédispositions, capacités.


2. Acquérir des qualifications et améliorer des compétences

Il est grand temps de se développer et d’enrichir ses compétences professionnelles. C’est bien d’investir dans la formation et les cours supplémentaires (en direct et en ligne) pour renforcer notre position sur le marché du travail. Toutefois, les compétences comportementales (appelées soft skills), comme une confiance ou une communication, sont aussi importantes.


3. Modifier un CV


C’est bien de créer un CV professionnel qui est original, réel et clair. Il y a besoin de contenir vos compétences, expériences professionnelles et données personnelles. Quel est le but ? Il faut se démarquer des autres !


4. Chercher des offres d’emploi

Cherchez les offres d’emploi sur différents sites sur Internet et sur les réseaux sociaux. Il faut se tenir au courant et vérifier toutes les offres régulièrement. Les sites de recherche d’emploi ou les sites d’entreprises avec les offres d’emploi – c’est très utile ! En plus, suivez les tendances actuelles sur le marché du travail et dans votre secteur d’activité spécifique.


5. Trouver des blogs intéressants sur le recrutement


On recommande de lire des blogs intéressants et motivant avec les conseils, les histoires des individus ou les faits remarquables qui peuvent être pratiques ou utiles pendant l’interview ou le recrutement. Bonne lecture !


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *