Qui travaille dans une clinique vétérinaire ?

Le petit chien est examiné par un vétérinaire

Vous aimez les animaux ? Vous voulez soigner des animaux domestiques ou d’élevage ? Les professions du secteur vétérinaire sont pour vous ! C’est un secteur qui est en constante progression et évolution. De plus, on peut observer que c’est une profession rajeunie et féminisée ces dernières années. Comme le montrent les données présentées sur le site veterinaire.fr : « le nombre de vétérinaires femmes inscrites est en constante progression et atteint aujourd’hui plus de 50 % de la population totale des vétérinaires inscrits » (2018). En plus, 69 % des vétérinaires inscrits de moins de 40 ans et près de 76 % des primo inscrits sont des femmes.
Pour travailler dans ce secteur, on peut choisir le métier de vétérinaire ou le métier d’auxiliaire vétérinaire. Le diplôme d’État de docteur vétérinaire (DEV) est obligatoire pour exercer un métier de vétérinaire. Dans une clinique vétérinaire, il y a aussi l’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV) ou l’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ). Dans ce cas, l’ASV est plus qualifié que l’AVQ. Ils sont des assistants du vétérinaire et assurent l’aide aux soins. Il faut souligner qu’il y a beaucoup plus d’emplois dans ce secteur. Ce sont les postes suivants : vétérinaire équin, vétérinaire des armées, vétérinaire inspecteur de la sante publique vétérinaire etc. En conclusion, le vétérinaire est un professionnel qui peut exercer son métier de différentes manières !

Le secteur vétérinaire : quel métier choisir ?


En général, pour exercer les professions du secteur vétérinaire, il faut être en bonne santé et avoir de la patience. Pas d’allergies, les nerfs solides et le sang-froid, tout cela est nécessaire. Il existe des différences en termes de responsabilités entre un vétérinaire et son assistant. Le travail de vétérinaire consiste à prévenir les maladies, à soigner, à détecter les anomalies et à effectuer des opérations. Ce professionnel a des bonnes compétences théoriques et pratiques pour peut protéger la santé des animaux. Selon journaldunet.com : « un vétérinaire gagne entre 2 214 € bruts et 12 357 € bruts par mois en France, soit un salaire moyen de 7 285 € bruts par mois ».
Après, un assistant vétérinaire qui est multitâche doit réaliser des tâches de secrétariat et de gestion du cabinet. De plus, il prend les rendez-vous, prépare les commandes de médicaments et assiste le vétérinaire. Il est également responsable du nettoyage et de la désinfection des outils et des matériaux. Le nombre de missions est important, l’assistant doit donc être polyvalent et bien organisé. Surement, l’assistant vétérinaire peut se spécialiser dans un domaine précis et travailler dans un cabinet spécialisé. D’après la source ci-dessous, un assistant vétérinaire gagne en moyenne 2 240 € bruts par mois en France.

L’explosion des possibilités de développement dans le secteur vétérinaire 


Selon l’Atlas démographique de la profession vétérinaire 2020, la France compte 18 874 vétérinaires. De plus, c’est une profession majoritairement féminine, car les femmes représentent 54,2 % des vétérinaires. Selon statista.fr, les deux régions qui concentrent les plus de vétérinaires sont : l’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes. C’est pourquoi il y a les agglomérations de Paris et de Lyon qui sont des zones attractives pour les vétérinaires.
Cependant, les vétérinaires sont indispensables également dans les villages et les zones rurales. Par exemple, le vétérinaire peut exercer sa profession dans l’industrie agroalimentaire ou l’industrie pharmaceutique. Il participe à la conception d’aliments industriels pour animaux ou contrôle des denrées alimentaires. Bien entendu, le vétérinaire peut diriger son cabinet ou sa clinique privée a la campagne comme à la ville, et recruter ses assistants. Après des années d’expérience, le vétérinaire peut travailler dans l’administration publique comme l’inspecteur de la santé publique vétérinaire. Pour être complet, il convient de mentionner qu’il y aussi des vétérinaires biologistes des armées qui prodiguent des soins aux chiens ou chevaux. Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses opportunités pour une carrière en médecine vétérinaire ! Est-ce un métier pour vous ?


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *