Combien gagne un doctorant ?

Mise à jour 3 avril 2024
5 minutes

Le système LMD (Licence-Master-Doctorat) consacre trois grands niveaux qui jonchent le parcours d’un étudiant et le doctorat marque la fin de ce cycle académique. Les étudiants qui atteignent ce dernier carré sont appelés doctorants et ce statut en France s’accompagne d’une rémunération. Grâce à celle-ci, les doctorants peuvent compenser les recherches qu’ils mènent pour la postérité. Dans cet article, découvrez le salaire d’un étudiant, mais aussi tous les avantages liés à ce statut en France.

Vous pouvez également lire sur notre blog

Que faire après le bac ?

Que gagne un professeur des Écoles ?

Qu’est-ce qu’un doctorant ? 

Après avoir obtenu un master, certains étudiants choisissent souvent de poursuivre leurs études au plus haut niveau en intégrant une école doctorale. Les étudiants de ces écoles sont appelés doctorants. Ces étudiants sont formés à  la recherche à travers des projets structurants en laboratoire de recherche, dans une école doctorale ou en entreprise. Cette dernière peut lui accorder dans une certaine mesure accorder une rémunération ou un financement, permettant au chercheur  de mener à bien son projet de recherche sur un sujet.

Si le doctorat est le nom du diplôme, le doctorant lui est l’étudiant inscrit en thèse doctorale. Au terme de leurs cursus, les diplômées obtiennent alors le statut de docteur.

Devenir doctorant : quel est le processus ?

Vous souhaitez devenir doctorant ? Le processus requiert un encadrement de qualité mais aussi une sélection concurrentielle. Plus qu’une simple entrée à l’université, devenir doctorant relève plus d’un recrutement professionnel. Vous devez au préalable être titulaire d’un Master (professionnel ou académique) soit 5 années d’études après le bac. Par ailleurs, un projet bien structuré doit guider vos intentions. C’est lui  qui va déterminer l’orientation à  donner à votre parcours en cycle doctoral. C’est aussi sur votre projet que sera axé votre thèse en fin de parcours.

De plus, une commission chapeautée par des enseignants de haut niveau va se réunir pour examiner votre dossier de candidature. Votre expérience , votre CV universitaire, vos diplômes et compétences exprimées seront passés au cribles.

Pour être admis en thèse doctorale, vous devrez défendre votre projet devant un jury. Ainsi, vous devrez exposer le processus de recherches et méthodes employées. Quelles seront les étapes suivies, les échéances du projet ainsi que les éventuels risques mesurés.

Ce n’est qu’après cette étape que vous sera confié un directeur de thèse. Ce dernier veille à ce que vos travaux répondent à la problématique défendue dans votre thèse. Vos travaux devront d’ailleurs être originaux et à caractère scientifique.

L’obtention d’un doctorat est conditionnée par la soutenance et la validation de votre thèse devant un jury. Ce diplôme est délivré par l’une des 269 écoles doctorales de France.

Au sens large, être doctorant c’est revêtir la casquette de scientifique. Cela ne se limite pas qu’aux sciences dures (physique, chimie, biologie) mais aussi aux sciences sociales (histoire, sociologie, de politique ou encore de management). Intégrer une école doctorale, c’est d’abord avoir une expertise dans votre domaine de compétence que vous allez affiner durant votre parcours.

Quelles sont les qualités requises pour intégrer une école doctorale ?

Intégrer une école doctorale requiert non seulement une certaine expertise de votre domaine de compétence, mais aussi une passion pour le sujet défendu. Si vous souhaitez être compté parmi les 70 700 étudiants en cycle doctoral, il vous faudra combiner l’engagement constant à la recherche. Mais au delà de ces aspects, vous devrez développer ces qualités : 

  • Autonomie et prise d’initiative ;
  • Discipline et ouverture d’esprit ;
  • Sens de l’écoute et dynamisme ;
  • Observation aiguë et reflex pédagogiques.

Un doctorant peut aussi être appelé à assister les enseignants d’universités dans leurs missions quotidiennes. Vous devez donc être prêt à  effectuer du monitorat et révéler ce lourd défi.

Qu’en est-il du contrat doctoral ?

Il s’agit d’un financement accordé par les établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche. Après que l’étudiant ait postulé devant un conseil scientifique ou académique l’établissement valide sa candidature et lui établit un contrat doctoral. La durée de ce dernier peut varier en fonction de son projet.

Généralement, il faut déposer votre candidature étant encore en Master. Vous devez justifier d’une inscription en classe préparatoire pour obtenir un contrat. 

Votre contrat doctoral est rémunéré. Cette rémunération est passée de 1 866 euros brut en 2022 à 2 044 euros brut par mois en 2023, selon le projet de loi finance (PLF). Ce salaire est indexé sur les évolutions de salaires de la fonction publique.

En outre, les revenus issus d’un contrat doctoral sont imposables. Si vous êtes âgé de moins de 26 ans, vous êtes soumis à la déclaration d’impôts dès lors que vos revenus annuels dépassent les 40 600 euros brut. 

Enfin, un doctorant est rémunéré sur la base d’un contrat doctoral. Grâce à ses compétences, il peut être retenu dans une entreprise pour mettre en œuvre son projet et faire progresser cette dernière. Avoir un doctorat est également une porte vers l’enseignement supérieur. Notons cependant que certaines entreprises ont crainte de recruter des doctorants car pour elles, ils sont surdiplômés.