Avis ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS)

CORONAVIRUS: Vous sentez-vous en sécurité dans votre travail?

Quelles mesures votre entreprise prend-elle contre le coronavirus? Y a-t-il du télétravail?

GoWork
COVID-19
Comment les employés de ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS) organisent-ils du temps pour leurs enfants tout en étant interdits de quitter la maison?

Laisser un commentaire à propos de ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS)

  Cliquez pour noter!
GoWork
Est-il vrai que ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS) s'occupe de l'installation de systèmes d'arrosage automatique des pelouses?
charlène
Salut, j'aimerais savoir quel est le numéro d'identification fiscale de l'entreprise?
françois
Bien,j'ai trouvé ce 452205727
charlène
OK merci. Je pense que cela me donne une image complète de la situation.

Note-le

  Cliquez pour noter!

Dites aux autres à quoi ressemble le travail ou le recrutement dans l'entreprise ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS). Les avis sur GoWork.fr sont vérifiés par les candidats, les employés, les employeurs et les clients!

Spécifie simplement 2 options et clique sur Ajouter - cela ne prend que 5 secondes

Je travaille dans cette entreprise: environ 3 moismoins d'un an2-3 ans3-5 ansplus de 5 ans

Les salaires les plus courants ici sont: moins de 2000de 2000 à 4000de 4000 à 6000plus de 6000 d'euros

Les principaux inconvénients de ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS) sont: Très mauvaise ambianceSalaire très basSuperviseur incompétentDescription de poste inappropriéeRetards de paiementTrop de travail

GoWork
Pouvez-vous confirmer les problèmes financiers ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS)?
GoWork
Est-ce que quelqu'un d'entre vous travaille chez ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS)? Pouvez-vous me donner plus d'infos sur cette entreprise? Je serai reconnaissant.
GoWork
Depuis longtemps, il n'y a aucunes informations provenant des employés et le sujet de ALFA GAZ CORUS (ALFA GAZ - CORUS) reste un mystère pour les utilisateurs.


Note du chef sur une échelle de 1 à 10
0%
0%
0%
0%
0%
33%
11%
33%
22%
0%
Comment évalueriez-vous votre patron?