Combien gagne un météorologue ?

Mise à jour 9 avril 2024
5 minutes
salaire météorologue

Chaque matin, les médias vous donnent toutes les informations sur le temps qu’il fera ce jour. Généralement, ces prévisions sont vraies, du moins, presque vraies. Il faut surtout savoir que les artisans de cette ingéniosité s’appellent les météorologues, qu’il ne faudrait pas confondre avec les présentateurs de météo. Cet article vous montre la voie à suivre pour pratiquer ce métier, ainsi que les revenus de ces « magiciens ».

Vous pouvez également lire sur notre blog :

Combien gagne un chirurgien-dentiste ?

Ce que le gagne le président de la République

Qu’est-ce qu’un météorologue ?

Un météorologue, encore appelé météorologiste, est un expert des phénomènes atmosphériques. En tant que professionnel de la météorologie, il étudie les nuages, les précipitations et le vent afin de comprendre leur formation et leur évolution. Généralement, ces spécialistes de la météo ont deux options de carrière. Ils peuvent s’investir dans la recherche afin de comprendre et d’expliquer les phénomènes météorologiques. Ou alors, être des praticiens de la météorologie en appliquant leurs connaissances pour produire des prévisions. Ces derniers sont précisément vus comme des magiciens car, capable de vous dire avec un maximum de précision, le temps qu’il fera le jour suivant.

S’il est vrai que ces prévisions météorologiques ne sont pas toujours exactes, il n’en demeure pas moins qu’elles se rapprochent généralement de la vérité. C’est pourquoi, plusieurs domaines d’activité s’intéressent à elle dans le cadre de leurs opérations.

Dans l’armée

La météorologie joue un rôle très important dans les activités militaires. En effet, les phénomènes météorologiques peuvent considérablement mettre en mal une opération de l’armée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il existe une météorologie militaire. Celle-ci concerne la prise en compte des données et théories météorologiques dans les opérations des forces armées d’un pays. C’est pourquoi il existe un service météorologique à l’intérieur des forces ou unités combinées de chaque pays.

Pour ce qui est de l’agriculture

Dans l’agriculture, toutes les tâches agricoles sont conditionnées par la météo. Il s’agit notamment de la semence, le traitement, l’irrigation et la récolte. C’est pourquoi il existe tout comme dans l’armée, une météo agricole. Cette dernière aide les agriculteurs dans leurs prises de décision, notamment pour ce qui est de la planification des travaux. Elle prend en compte des données de température, l’état du ciel, la vitesse du vent, l’hygrométrie ou encore les quantités de précipitations.

Dans le BTP

La météo a une grande importance dans le BTP (Bâtiment et travaux publics). Quiconque souhaite voir la bonne marche de son chantier ne saurait lancer les travaux dans des conditions météorologiques extrêmes. Qui oserait lancer un gros œuvre (maçonnerie, charpente ou toiture) conscient de la venue d’une pluie torrentielle ? certainement pas vous.

Comment devenir météorologue ?

En France, la formation des météorologues est assurée par l’École nationale de météorologie (ENM). Les apprenants ont plusieurs choix en fonction de leurs ambitions personnelles. 

  • Si vous êtes titulaire d’un baccalauréat, vous en ressortez deux ans après nanti d’un diplôme de technicien supérieur en météorologie (bac +2) ;
  • Avec votre baccalauréat, vous pouvez également passer trois années d’étude et obtenir un diplôme d’ingénieur des travaux (bac +3) ;
  • Si vous êtes titulaire d’une licence en sciences, vous n’aurez besoin que de deux années d’étude pour obtenir le diplôme d’ingénieur de la météorologie (bac +5).

Il convient de préciser que l’accès à tous ces cycles se fait par concours. De plus, les techniciens supérieurs ont également plusieurs spécialisations. Il s’agit notamment des techniciens supérieurs des métiers de la météorologie ou encore les techniciens supérieurs d’exploitation de la météorologie.

Quel est le salaire d’un météorologue ?

En France, le salaire moyen d’un météorologue est de 20 000 euros par an. Le secteur public s’appuie précisément sur une grille indiciaire établie par l’État qui permet de mieux comprendre ledit salaire. De ce fait, le revenu annuel d’un météorologue peut évoluer en fonction de la prise en compte des éléments suivants :

  • Indemnité de résidence dont le montant a peut augmenter ou baisser en fonction du lieu de service du météorologue ;
  • Prime spéciale d’installation : elle concerne particulièrement les emplois qui se situeraient en île de France ou dans la communauté urbaine de Lille ;
  • Indemnité temporaire : elle intervient lors d’une mobilité fonctionnelle ou géographique pendant 3 ans minimum.

Maintenant que vous connaissez le salaire d’un météorologue ainsi que les étapes qu’il faut suivre pour pratiquer ce métier, vous n’avez plus aucune raison d’hésiter. Présentez le concours d’accès à une école de météorologie et devenez cette personne capable de dire le temps qu’il fera le jour suivant.