Psychologue ou psychiatre ?

Mise à jour 18 avril 2024
9 minutes
Psychologue ou psychiatre ?

Il est important que toute personne confrontée à des problèmes émotionnels, comportementaux ou mentaux recherche les services d’un professionnel de la santé mentale. Généralement, les spécialistes qui interviennent pour les affections mentales sont le psychologue et le psychiatre. Bien que ces derniers se rejoignent dans leurs objectifs, il n’en demeure pas moins qu’il existe d’importantes différences entre ces deux professionnels. Tout au long de cet article, nous allons examiner les caractéristiques distinctes des psychologues et des psychiatres. Ceci dans le but de vous aider à prendre une décision éclairée sur le choix du spécialiste qui vous convient le mieux.

Vous pouvez également lire sur notre blog :

Comment devenir psychologue clinicien ?

Comment devenir conseiller conjugal et familial ?

Psychologue et psychiatre : qui sont réellement ces professionnels ?

Qu’est-ce qu’un psychologue ?

De façon globale, le psychologue est un professionnel de la santé mentale qui étudie le comportement humain et les processus mentaux. Il a généralement une formation universitaire approfondie en psychologie, avec un diplôme de maîtrise ou de doctorat. Les psychologues utilisent des approches définies sur la thérapie pour aider leurs patients à résoudre leurs problèmes émotionnels, comportementaux ou relationnels. Ils peuvent pratiquer différentes formes de thérapie, telles que : 

  • La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) ; 
  • Ou encore la thérapie psychodynamique ;
  • La thérapie de couple ou la thérapie familiale. 

Les psychologues travaillent souvent en pratique privée, dans des cliniques ou dans des établissements de santé mentale.

À propos du psychiatre

Quant au psychiatre, il s’agit d’un médecin spécialisé dans le diagnostic, le traitement et la prévention des troubles mentaux et des maladies psychiatriques. Le psychiatre contrairement au psychologue doit avoir suivi une formation médicale complète. Il est par ailleurs autorisé à prescrire des médicaments. Il peut également utiliser des thérapies psychologiques dans le cadre de leur pratique. 

Néanmoins, la principale différence entre ces deux professionnels réside dans leur capacité à évaluer les troubles mentaux du point de vue médical. De plus, le psychiatre travaille souvent en collaboration avec d’autres professionnels de la santé pour fournir des soins complets aux patients.

Aptitudes nécessaires d’un excellent professionnel de la santé mentale 

Pour travailler comme professionnel de la santé mentale en étant psychologue ou psychiatre, il est nécessaire d’avoir certaines qualités.

Les qualités d’un bon psychologue

Un psychologue compétent doit faire preuve de :

  • Patience et diplomatie : ces qualités permettent au psychologue de déceler les problèmes de santé de son patient et de créer un climat de confiance ;
  • Sens de l’écoute : l’écoute permet au psychologue de mieux observer et examiner les cas auxquels il est confronté ;
  • Résistance psychologique : elle permet au psychologue de s’adapter aux situations qu’il rencontre pendant l’exercice de ses missions ;
  • Bonne connaissance de l’univers médical : un intellect bien forgé, vous permettra de prescrire en toute quiétude.

Un excellent psychologue doit également avoir un bon sens de l’observation et surtout avoir une excellente capacité à faire parler ses patients.

Comment reconnaître un excellent psychiatre ?

S’agissant des qualités du psychiatre, il ressort que pour être un bon psychiatre, il est nécessaire de :

  • Avoir beaucoup d’attention et être équilibré ;
  • Connaissances intellectuelles en psychiatrie ;
  • Être patient et faire preuve de savoir-faire.

La résilience émotionnelle et la compassion sont des qualités utiles qui permettent aux psychiatres de supporter les patients les plus difficiles. 

Quelles sont les différences entre psychologue et psychiatre ?

Plusieurs différences sont observables entre un psychologue et un psychiatre. Elles se situent notamment  sur la formation et le cadre professionnel.

Sur le plan de la formation 

La principale différence entre un psychologue et un psychiatre réside dans leur formation. Les psychologues obtiennent généralement un diplôme de premier cycle en psychologie, suivi d’une maîtrise ou d’un doctorat en psychologie. Ils acquièrent une expertise dans l’évaluation psychologique, la thérapie et la recherche. En revanche, les psychiatres sont d’abord formés en médecine, obtenant un diplôme de médecin avant de se spécialiser en psychiatrie. Ils suivent ensuite une résidence en psychiatrie pour se former aux aspects médicaux et psychiatriques du diagnostic et du traitement.

Au niveau professionnel 

Les psychiatres ont la capacité de diagnostiquer et de traiter les troubles mentaux à la fois d’un point de vue médical et psychologique. Ils peuvent prescrire des médicaments et effectuer des interventions médicales si nécessaire. Les psychologues, quant à eux, se concentrent principalement sur les aspects psychologiques des troubles mentaux. Ils utilisent des thérapies non-euses pour aider les individus à faire face à leurs problèmes émotionnels et comportementaux.

Combien gagnent psychologue et psychiatre en France ?

Vous vous demandez certainement qui du psychologue ou du psychiatre gagne mieux sa vie. Ce qu’il faut retenir, c’est que la rémunération de ces professionnels de la santé mentale dépend de plusieurs facteurs.

Salaire du psychologue

En France, tous les psychologues n’ont pas le même salaire. Le salaire d’un psychologue dépend généralement de l’espace géographique, de la spécialisation, de l’expérience, du statut de salarié ou libéral.

Voici quelques estimations salariales des psychologues en fonction de leurs spécialisations :

  • Psychologue scolaire et psychologue du travail : un psychologue scolaire peut gagner environ 30 000 à 45 000 euros bruts par an tout dépend de son expérience. Tandis que le salaire du psychologue du travail varie entre 30 000 et 60 000 euros bruts par an ;
  • Neuropsychologue : En France, le neuropsychologue touche un salaire annuel compris entre 33 000 et 55 000 euros brut. Il faut préciser qu’ici également, ce salaire dépend de l’expérience ; 
  • Psychologue clinicien : lorsqu’il est débutant, un psychologue clinicien gagne environ 30 000 euros bruts par an. Alors qu’un clinicien expérimenté touche environ 50 000 euros bruts par an.

Le statut du psychologue influence également son salaire. Raison pour laquelle un psychologue libéral gagne environ 30 000 à 70 000 euros bruts par an, ceci en fonction de son expérience. Par contre, un psychologue qui travaille dans le secteur public gagne environ 30 000 à 60 000 euros bruts par an.

Rémunération du psychiatre

Comme pour le psychologue, le salaire du psychiatre varie en fonction de l’expérience et de son statut. Un psychiatre salarié débutant peut gagner 3 000 et 3 200 euros bruts par an. Alors qu’un psychiatre confirmé défend une rémunération estimée à 7 000 euros bruts par mois.

Lorsqu’un psychiatre exerce de manière libérale, ce dernier peut gagner entre 3 400 et 3 600 euros bruts chaque mois.

Quelles sont les perspectives d’évolution professionnelle de ces deux professionnels ?

Les perspectives d’évolution professionnelle pour les psychologues et les psychiatres varient en fonction de nombreux facteurs. Parmi ces facteurs, se trouvent l’expérience, les compétences, le lieu de travail et les opportunités disponibles. Voici quelques-unes des perspectives d’évolution professionnelles pour ces deux métiers :

Psychologue

  • Spécialisation : les psychologues peuvent se spécialiser dans divers domaines. Il s’agit notamment de la psychologie clinique, la neuropsychologie, la psychologie du développement, la psychologie scolaire. Ils peuvent aussi se spécialiser dans la psychologie industrielle/organisationnelle, la psychologie sociale et du travail, la psycho-criminologie ;
  • Recherche : certains psychologues se consacrent à la recherche et travaillent dans des institutions académiques ou dans des laboratoires de recherche ;
  • Enseignement : certains psychologues peuvent poursuivre une carrière dans l’enseignement supérieur en tant que professeurs ou chercheurs ;
  • Pratique privée : le psychologue peut aussi ouvrir son propre cabinet privé et offrir des services de consultation et de thérapie.

Après avoir vu les perspectives d’évolution liées au métier de psychologue, voyons ce qu’il en est de la profession de psychiatre. 

Psychiatre 

  • Spécialisation : les psychiatres peuvent se spécialiser dans des sous-spécialités de la psychiatrie. Il peut s’agir de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, la psychiatrie de liaison ;
  • Recherche : il est courant de voir les psychiatres s’impliquer dans la recherche psychiatrique.  Cela contribue efficacement à l’avancement des connaissances et des traitements liés à cette filière.
  • Postes académiques : Il est possible que les psychiatres puissent occuper des postes universitaires. Ils occupent ainsi leur temps à l’enseignement dans des programmes de formation médicale ou psychiatrique.
  • Administration : Les psychiatres peuvent occuper des postes de direction dans des établissements de santé mentale ou des organismes liés à la santé mentale.

De ce qui précède, vous comprenez que le choix entre un psychologue et un psychiatre dépend de plusieurs facteurs. Parmi ces facteurs, se trouvent : 

  • La nature et la gravité des symptômes ;
  • Des préférences personnelles et des ressources financières. 

Ce que vous devez retenir

Si vous avez des difficultés émotionnelles ou comportementales légères et que vous préférez une approche non-médicamenteuse, un psychologue pourrait être un choix approprié. Les psychologues sont compétents pour fournir un soutien thérapeutique. Ils peuvent vous aider à développer des compétences d’adaptation et à apporter des changements positifs dans votre vie.

Vous souffrez de symptômes graves tels que des hallucinations, des idées suicidaires ou des troubles graves de l’humeur ? Vous pensez avoir besoin d’une évaluation médicale approfondie ? Il est préférable de consulter un psychiatre. Il est habilité à prescrire des médicaments et peut intervenir dans les cas nécessitant une gestion médicale spécifique.

Au demeurant, choisir entre un psychologue et un psychiatre dépend de la nature de vos besoins et de la sévérité de vos symptômes. Les psychologues sont spécialisés dans les aspects psychologiques des troubles mentaux et fournissent des interventions non-médicamenteuses. Tandis que les psychiatres sont des médecins spécialisés en psychiatrie. Ces derniers sont capables de diagnostiquer et de traiter les troubles mentaux en utilisant à la fois des approches médicales et psychologiques. Que ce soit un psychologue ou un psychiatre, l’important est de trouver un professionnel qualifié et de confiance pour vous aider à surmonter vos difficultés.