Pires et meilleures questions en entretien

4 avril 2024
7 minutes

Au cours du processus de recrutement d’un salarié, l’entretien d’embauche est un moment capital. L’employeur évalue le candidat, mais le candidat peut également évaluer l’employeur et déterminer si l’entreprise correspond à ses aspirations. Généralement, les questions posées au candidat permettent d’avoir une vue d’ensemble sur son intérêt pour le poste et son aptitude à s’intégrer dans l’entreprise. À la fin de l’entretien d’embauche, l’employeur peut demander au candidat si ce dernier a des questions sur le poste ou sur l’entreprise. Tâches du poste, indicateurs de réussite, environnement de travail ou culture d’entreprise peuvent constituer le nœud de votre propos.

Toutefois, toutes les questions ne sont pas égales en pertinence ou en termes de professionnalisme. Voici un panoramique des pires et meilleures questions à poser au cours d’un entretien d’embauche.

Vous pouvez également lire sur notre blog

Comment réussir un entretien d’embauche ?

Bien se préparer à un entretien d’embauche

Les pires questions à poser

D’entrée de jeu, le salariés voudrait avoir des précisions sur ses avantages sociaux, ses congés payés, son salaire, etc. Cela est légitime, mais n’est pas toujours du goût de ceux qui vous auditionnent.

Quels sont les avantages sociaux et les congés payés ?

Parler des avantages sociaux et de congés payés au cours d’un entretien d’embauche est normal. Bien qu’il soit important de comprendre ces aspects, poser la question trop signifierait que vous n’êtes préoccupé que par les bénéfices et non par la valeur ajoutée que vous êtes. Après avoir établi une connexion avec l’intervieweur, vous pouvez chercher  à comprendre les besoins de l’entreprise. Ensuite démontrer vos compétences ainsi que votre valeur ajoutée pour le poste. Ce n’est qu’après cela qu’il serait opportun de parler des avantages sociaux et des congés payés.

Quel est le salaire pour ce poste ?

La première chose qui peut vous venir à l’esprit au cours d’un entretien d’embauche est de savoir quel est le salaire proposé pour le poste. Pour certains postes, l’offre d’emploi contient déjà le salaire. Il serait donc maladroit de parler encore de la question salariale. Cela subodore que le candidat est principalement motivé par l’argent plutôt que par l’opportunité de contribuer à l’évolution de l’entreprise. 

Pour un poste où le salaire n’est pas défini dans l’offre d’emploi, il serait souhaitable de comparer les salaires au même poste dans d’autres entreprises. Toutefois, ne soyez pas le premier à parler de salaire. Cela pourrait affecter la perception que l’intervieweur a de votre dévouement et votre intérêt pour le nouveau poste. Vous pouvez discuter de ces sujets avec l’employeur si vous recevez une offre d’emploi.

Qu’en est-il de la politique des congés maladie et des congés personnels ?

En posant des questions sur les congés, vous donnerez l’impression que vous n’êtes intéressé que par votre temps libre. Bien qu’il s’agisse d’un droit, gardez à l’esprit que l’entreprise est constituée de codes et règlements tels qu’une convention collective ou un règlement intérieur, qui peuvent prévoir ces aspects. 

Bien plus, une corporation du personnel ou un syndicat sont plus à même de vous défendre le cas échéant. Alors ne gâchez pas une belle opportunité en parlant à brûle-pourpoint de la question des congés maladie et des congés personnels.

Combien de temps faut-il pour obtenir une promotion ?

Il est acceptable de poser des questions sur le potentiel d’évolution de carrière dans le poste pour lequel vous postulez. Cependant, cela peut être perçu comme un trop plein de zèle et donner l’impression que vous n’êtes intéressé que par les opportunités futures. 

Au lieu de cela, vous pouvez poser des questions pour montrer que vous avez des idées pour votre nouveau rôle. Cela contribue à l’esprit d’équipe et prouve que vous souhaitez aider l’entreprise à réussir.

Y a-t-il des restrictions sur les réseaux sociaux ou les activités en dehors du travail ?

De façon générale, les réseaux sociaux sont perçus comme une distraction pour un salarié. Poser des questions sur les restrictions peut donner l’impression que vous y êtes trop attachés et que votre rendement est questionnable. Par ailleurs, cela peut signifier que vous planifiez des comportements qui pourraient poser problème à l’entreprise.

Les meilleures questions à poser

En entretien d’embauche, votre expression est un adjuvant clé. Il est important de savoir placer les mots, de les manier avec utilité, de les composer de façon soyeuse, pour convaincre sans trop d’effort votre intervieweur. Les meilleures questions auront forcément les meilleures réponses. Voici ce qu’il faut demander durant l’entretien.

Quelles sont les principales responsabilités de ce poste ?

Avoir des questions pertinentes au cours d’un entretien d’embauche démontre que vous avez de l’intérêt pour le poste et votre engagement envers l’entreprise. Chercher à savoir quelles sont les responsabilités du poste vous donne des informations détaillées sur les attentes spécifiques liées au rôle que vous pourriez occuper. C’est aussi l’occasion de clarifier toute ambiguïté dans la description du poste. Cette démarche permet en outre de vous assurer que vous comprenez bien ce qui est attendu de vous. Mais aussi que vous êtes apte à assumer des responsabilités et à contribuer de manière significative à l’entreprise.

Quels sont les défis auxquels l’équipe est confrontée ?

Cette question est une excellente stratégie pour obtenir un aperçu de l’environnement de travail et des priorités de l’entreprise. En posant cette question, vous montrez votre intérêt pour les défis réels auxquels vous pourriez être confronté si vous êtes retenus. Cette question vous aide également à savoir si vous possédez les compétences et l’expérience nécessaires pour contribuer à résoudre ces défis. Cela démontre en outre votre proactivité.

Comment définiriez-vous la culture d’entreprise ?

La compréhension de la culture d’entreprise est essentielle pour un salarié qui souhaite s’intégrer. Interroger votre employeur à ce propos vous permettra de savoir : 

  • Les aspects de la culture d’entreprise qui la rendent unique ;
  • Comment se reflètent les interactions quotidiennes entre les employés ;
  • Les principaux objectifs ou valeurs sur lesquels l’entreprise fonde sa culture ;
  • Comment l’entreprise encourage-t-elle la collaboration et le travail d’équipe ?
  • Quelles sont les reconnaissances et rétributions des employés méritants ;
  • Le style de leadership privilégié au sein de l’entreprise, etc.

Quelles sont les opportunités de formation et de développement professionnel offertes par l’entreprise ?

Cette question démontre votre désir d’apprendre et de progresser dans votre carrière au sein de l’entreprise. En y apportant des réponses, vous saurez quel est  l’engagement de l’entreprise envers le développement de ses employés. Cela vous aidera aussi à évaluer si elle correspond à vos objectifs professionnels à long terme.

Somme toute, poser les bonnes questions en entretien d’embauche vous permettra de savoir si l’entreprise est alignée à vos objectifs.Cela vous évitera aussi de tomber dans le piège du trop beau, trop vrai. À présent que vous savez tout ce qu’il faut éviter de dire et tout ce qu’il faut dire, nous vous souhaitons bonne chance pour vos prochaines interviews.