Une sieste au travail – un caprice inutile ou quelque chose qui
devrait être la norme ?

Faire la sieste au travail est une idée qui est inimaginable pour la plupart des employeurs occidentaux. Fait intéressant, au Japon, les salariés non seulement font la sieste, mais aussi ils sont incités à le faire par les employeurs qui leur offrent des bons et des récompenses pour être bien reposés. Est-ce qu’on devrait également envisager cela ?

La sieste au travail – le Japon


Un employé qui n’arrive pas à dormir suffisamment est un membre d’équipe moins productif et
malheureux. En théorie, chaque employé a droit à des pauses déjeuner, à se reposer de l’écran
d’ordinateur et à aller aux toilettes. En pratique, utiliser du temps libre pour faire la sieste au travail
est perçu comme une bizarrerie et un caprice. Cependant, il s’avère que la sieste pendant le travail
de 15 à 20 minutes peut augmenter notre efficacité jusqu’à 40 %. Grâce à un petit somme, on
assimile les connaissances plus facilement et on peut se concentrer sur les tâches à effectuer dans la
seconde moitié de la journée.


Le Japon est un bon exemple montrant que la sieste au travail a un effet salutaire pour les gens. Le
pays du Soleil levant est connu pour le bourreau de travail et les employés extrêmement fatigués.
Selon les recherches, le Japonais moyen fait jusqu’à 100 heures supplémentaires par mois ! Le
problème du manque de sommeil est visible dans les statistiques tragiques – près de 10 000
personnes meurent chaque année au Japon d’épuisement ou de surmenage.

La sieste au travail – cela a-t-il un sens en France ?


On peut supposer que de nombreux supérieurs trouveront cela stupide lorsqu’ils sont interrogés sur
la possibilité de somnoler pendant 20 minutes au lieu de sortir pour allumer une cigarette. La sieste
au travail semble ridicule et bizarre. Cependant, est-ce vraiment une mauvaise idée de créer des
zones de confort dans lesquelles l’employé peut passer sa pause pour se relaxer ou faire le somme ?

Les résultats des recherches menées par l’institut de la NASA confirment le contraire. Selon la NASA,
la sieste de 15 à 20 minutes augmente l’efficacité de 35 %, la créativité de 40 % et la prise de décision
jusqu’à 50 %. Puisque on a, de toute façon, le droit à la pause au travail, pourquoi ne pas devenir
l’employé plus concentré et détendu ?

Façons de rester concentré – la sieste est-elle la meilleure ?


L’alternative la plus populaire à la durée de sommeil adéquate est le café. En tant qu’employés, on
adore le café du matin parce qu’il améliore notre moral et nous permet de nous activer encore plus.
Le problème commence quand le café du matin est suivi de quelques autres… et d’un autre à la fin
avant de quitter le bureau. Bien sûr, le café n’est pas mauvais. De plus, il existe de nombreuses
recherches qui montrent que la bonne quantité de caféine pendant la journée est, en fait, quelque
chose de bon pour notre corps.

Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’il est facile de devenir indépendant de boisson préférée des
employés et que l’effet de stimulation disparaît assez rapidement, en nous laissant encore plus
fatigués qu’avant de la boire. L’alternative au café peut être le maté qui devient de plus en plus
populaire. Il est plus douce et la stimulation dure beaucoup plus longtemps et ne s’arrête pas si
soudainement. Pour la plupart des gens qui commencent à boire du maté, son arrière-goût de fumé
et désagréable est un inconvénient (mais, il faut admettre qu’on peut l’aimer avec le temps).

L’alternative à la sieste et aux boissons stimulantes


Est-ce qu’il y a quelque chose qui nous permet d’être plus efficaces et qui ne contient pas de caféine
ou d’autres substances ? Évidemment, il ne faut pas oublier de manger un repas équilibré et nutritif
composé de glucides, de protéines et de graisses. Grâce à cela, on peut stimuler notre cerveau et
fournir à notre corps l’énergie nécessaire sous forme de kilocalories.


Avis des employeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *