Combien gagne un neurochirurgien ?

Les revenus des neurochirurgiens varient en fonction de leur statut ou lieu d’exercice. Un neurochirurgien peut gagner entre 4 000 € et 12 000 € bruts par mois. Il existe aussi les diverses primes et indemnités qui sont ajoutées. Le praticien hospitalier gagne 4 000 € bruts par mois environ. Le neurochirurgien expérimenté touche 8 000 € bruts par mois environ.

Un neurochirurgien peut travailler en libéral dans le secteur privé. Il peut travailler. Dans ce cas, le neurochirurgien peut toucher même 15 000 € brut par mois environ au sein d’une clinique privée. Le salaire neurochirurgien dépend de la compétence et de la notoriété du spécialiste.

Voir aussi :
Combien gagne un pédiatre ?
Comment devenir dermatologue ?

Comme déjà mentionné, le salaire neurochirurgien est très variable. D’après journaldunet.com (Source : Unasa, 2018) : « Un neurochirurgien gagne entre 2 218 € bruts et 22 047 € bruts par mois en France, soit un salaire moyen de 12 132 € bruts par mois, avant paiement des charges et impôts qui représentent environ 60 % des revenus des professions libérales ».

Comment devenir neurochirurgien ?

La neurochirurgie fait partie des spécialités chirurgicales. Pour devenir neurochirurgien, il faut réussir toutes les étapes du cursus des études de médecine. Et après, il faut se spécialiser en neurochirurgie via un Diplôme d’Études Spécialisées. Dans l’ensemble, il faut compter 10 ou 12 ans d’études pour exercer le métier de neurochirurgien. En plus, on peut choisir une spécialité particulière, par exemple :

• neurochirurgie oncologique

• neurochirurgie vasculaire

• neurochirurgie rachidienne

• neurochirurgie de l’épilepsie

• neurochirurgie pédiatrique

• neurochirurgie générale

• neurochirurgie spinale

• neurochirurgie fonctionnelle.

En outre, la neurochirurgie est une spécialité très exigeante. C’est pourquoi, ce spécialiste doit posséder les qualités suivantes :

• Minutie

• Sang-froid

• Résistance physique

• Sens des responsabilités

• Équilibre psychologique.

Le neurochirurgien devrait être avant tout un médecin passionné par son domaine. Toute intervention neurochirurgicale demande une précision et une dextérité. Le neurochirurgien doit rester résistant au stress pendant les opérations.

Quel est le rôle du neurochirurgien ?

Le neurochirurgien est un chirurgien spécialisé dans la chirurgie du système nerveux central et périphérique. Son rôle est de poser un diagnostic et de déterminer l’opération chirurgicale la plus appropriée. Et tout cela pour traiter et prévenir des maladies et des troubles médicaux du système nerveux.

Par ailleurs, le neurochirurgien participe à d’autres missions. C’est-à-dire, le neurochirurgien doit :

• Prescrire la médication, les soins postopératoires, les traitements de réhabilitation physique

• Suivre les résultats de la chirurgie

• Diriger l’équipe du personnel soignant

• Exercer le suivi des patients

• S’adapter rapidement aux nouvelles technologies.

Le plus souvent, le neurochirurgien pratique des interventions neurochirurgicales sur le crâne, le cerveau, le rachis ou les nerfs périphériques. S’il s’agit de microchirurgie, c’est un travail à hautes responsabilités. Il n’y a pas de place pour l’erreur, car cela peut avoir des conséquences irrémédiables.

neurochirurgien

Chiffres clés : la neurochirurgie en France

Dans le cadre du métier de neurochirurgien, il convient de mentionner quelques données importantes. Vous pouvez les trouver sur les sites suivants : https://solidarites-sante.gouv.fr/ ou conseil-national.medecin.fr. D’après les chiffres publiés sur le site profilmedecin.fr :

• 641 neurochirurgiens exercent en France (2020)

• 0,9 neurochirurgiens pour 100 000 habitants – c’est une densité moyenne nationale.

• 48 ans – c’est un âge moyen des neurochirurgiens (43 ans pour les femmes et 50 ans pour les hommes).

De plus, il faut souligner une féminisation croissante de la profession. D’après les chiffres, le taux de féminisation des neurochirurgiens s’établit à 17 %. La neurochirurgie est une spécialité de plus en plus populaire parmi les femmes. De nos jours, les femmes n’occupent pas seulement des postes tels que : la gynécologue ou la pédiatre. D’autres domaines de la médecine sont également pratiqués par des femmes, notamment la neurochirurgie. 


Avis des employeurs

LNF LES NOUVELLES FORMATIONS Paris

2022-05-17 23:49
avis plus que décevant concernant cette formation. Au vu du prix de celle ci pour le préparation mentale la mise a disposition d'un staff et d'un suivis plus proche serait nécessaire hormis celle du commercial qui est toutefois gentil. Le support est juste catastrophe il s'agit juste d'un power point avec une voix monotone et identique pendant 60H; L'échange est la FAQ et honnêtement lire 20 fois la même question ne mène absolument a rien. A 1800 euro il sagit purement d'une arnaque . Allez acheter un livre a 50 EURO vous apportera tout autant. Pour information je n'ai pas encore passe la certification qui au vu de la formation ne doit pas avoir trop de valeur. Niveau contenus on apprend quand même des choses et certains points sont intéressant. La mise en pratique ne l'es pas du tout bref beaucoup beaucoup de chose a revoir dans cette formation qui honnêtement ne vaut pas la somme débourse par le CPF. Allez 600 max ça ne vaut pas plus. Très très décevant

BOBITECH Saint-Julien-Chapteuil

2022-05-07 08:00

GROUPE RODIN Boulogne-Billancourt

2022-05-17 16:48
Rien de sérieux chez Rodin ni leur racolage intempestif ni leur propositions Éviter ou vraiment faire le tour d autre proposition avant et vous constaterais par vous même . De là à dire fuir il en manque peu !

HOUSE BURGER 44 Nantes

2022-05-17 23:20
Nick, c'est vous ? Pourquoi vous avez mis le même avis ?

DOCTEUR ROSE MARIE GIERSKI Reims

2022-05-17 23:13

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *